A ce jour, une quarantaine de murs ont déjà été réalisés. Une vingtaine de murs vont être réalisés dans le courant du mois de novembre sur la base d’une structure de câbles. Les jardins verticaux protègent un mur en apportant une régulation thermique du bâtiment par la création d’une couche d’air isolante en évitant la montée excessive de la température, une protection et une ventilation de la façade en constituant un bouclier naturel contre les rayons ultra-violets et les pluies battantes. Une centaine d’adresses, repérées par les conseils de quartier, les mairies d’arrondissement ou les agents des parcs et jardins, sont actuellement à l’étude.