De nombreux professionnels de l’immobilier "traditionnel" souffrent financièrement et la conjoncture économique a encore fragilisé leur situation. Contraints d'assumer les frais fixes inhérents à leur structure d’agence, tout en assurant les salaires et commissions de leurs négociateurs, ils n'ont pas d'autre choix que de pratiquer des taux de commission élevés. C'est pourquoi en France, près de 50% des transactions s'effectuent encore sans intermédiaire, les particuliers préférant traiter directement entre eux.

Fort de ce double constat, Frédéric Pitout a créé Optimhome, un réseau au mode de fonctionnement différent qui permet de réconcilier les particuliers avec les professionnels de l'immobilier. L’absence d'agences permet aux agents mandataires d'Optimhome de bénéficier de charges de structure réduites et d’une plus grande souplesse dans la gestion du temps. Ils peuvent ainsi se permettre d’appliquer des commissions d’agence plus faibles, sans que la rentabilité de leur activité en pâtisse.

A titre d'exemple, en 2009 les meilleurs collaborateurs d’Optimhome ont réalisé plus de 60.000 euros de chiffre d’affaires mensuel en pleine crise immobilière, l'un d'entre eux dépassant même les 100.000 euros.

La force du réseau réside en effet dans son concept de proximité et d’accompagnement qui renforce la confiance et le relationnel entre l’agent mandataire et le particulier. Ce dernier se sent mieux mieux compris dans ses attentes et mieux accompagné dans son projet. Par ailleurs, pour répondre à la réglementation qui régit l’activité d’agent mandataire, Optimhome signe tous les compromis de vente chez un notaire, apportant ainsi une vraie sécurité juridique à ses clients.

Enfin, le site d’Optimhome (www.optimhome.com), qui répertorie l'ensemble des biens à vendre dans toute la France (plus de 20 000), apporte une grande visibilité et un réel choix aux futurs acquéreurs.

Après seulement trois années d’exploitation, le réseau compte déjà 800 agents mandataires en France et se donne pour objectif de constituer une équipe d’environ 1.000 agents mandataires indépendants en 2011. L’enseigne (créée en 2006 et lancée en réseau en 2007) a réalisé un chiffre d’affaires de 9,3 millions d’euros en 2009, en progression de 165% par rapport à l'année précédentes.

 

Investissement initial - Faible (téléphone portable, ordinateur, scan…). Pas de droit d’entrée. Formation initiale : 325 euros HT. La particularité du concept est la mutualisation des dépenses. Grâce aux économies d’échelle réalisées, les agents mandataires disposent d’un panel très important de services et d’outils pour 325 euros HT par mois (redevance publicitaire).