L’enjeu est de taille car une isolation par l’extérieur peut présenter de nombreux avantages : suppression des ponts thermiques, amélioration globale de la performance énergétique du bâtiment ; sans pour autant réduire la surface habitable. Ce dernier point représente un avantage non négligeable dans le contexte parisien, où la pression foncière est très forte. Cependant, divers inconvénients restent imputables à cette technique et constituent des freins à sa mise en œuvre : augmentation du coefficient d’occupation des sols, emprise sur le domaine public ou sur des propriétés mitoyennes. Pour permettre de lever une partie de ces freins, le PLU parisien a récemment été modifié.

Quelles sont les différentes techniques de mise en œuvre et les contraintes à prendre en compte ? Quel est le surcoût engendré par l’installation d’une isolation par l’extérieur ? Quelle est la politique adoptée par la Ville de Paris dans ce domaine ? Toutes ces questions pourront être abordées lors du débat.

Intervenants :

  • Denis CAILLET, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Direction de l’Urbanisme de la Mairie de Paris
  • Jean-Marie MENARD, Directeur technique de l’entreprise ZOLPAN
  • Patrick TAGHETTI, Sous-directeur de la construction, SIEMP

Organisé par EIE 4 – IDEMU / CAUE de Paris

www.caue75.fr