Le décret du 4 mai 2007, en autorisant tout citoyen à utiliser un défibrillateur semi-automatique ou automatisé externe, a permis une véritable avancée dans le domaine. Mais on ne peut pas garantir que chacun se sente capable, en état de stress, de l’employer. Bien que simple d'utilisation grâce à son système d’assistance vocale, une fois les électrodes placés, l’appareil décide de tout. Il détecte s’il y a  réellement un arrêt cardiaque et délivre le choc au bon moment. Mais la formation est un atout supplémentaire qui accroît la sécurité des personnes dans les immeubles. C'est pourquoi l'association mets en place avec la Croix Rouge et l’entreprise de services Serenys un programme de formation spécifique à destination des gardiens d’immeubles.

Devant cette dynamique, Loiselet & Daigremont, à l’origine du projet, a décidé de réunir au sein d’une association « Les Défibrill’Acteurs » tous ceux qui souhaitent participer à l’installation de défibrillateurs dans les immeubles. En moins de 6 mois, la force de ce projet a déjà permis de remporter de belles victoires et quelques 150 défibrillateurs seront installés d’ici fin 2009 dans des immeubles gérés par Loiselet & Daigremont.

 

 

L'action menée par l'association :

  • la mise en route d’une chaîne spécifique de production de défibrillateurs entièrement automatiques, recommandés par le comité scientifique,
  • le lancement d’un programme de formation personnalisée à l’attention des gardiens d’immeubles,
  • l’engagement des trois députés, Philippe Goujon, Jean-François Lamour et Georges Tron de proposer un taux réduit de la TVA pour toute dépense relative à un défibrillateur installé dans un immeuble d’habitation. Une proposition d'amendement a été déposée par Jean-François Lamour et Philippe Goujon le mardi 20 octobre. Cet amendement vise à "accorder le bénéfice de la TVA à taux réduit aux défibrillateurs installés dans les immeubles d'habitation au même titre que les autres achats qui concernent ces types d'immeubles".
    Il s’inscrit parfaitement dans le combat que mènent, depuis plusieurs mois, Les Défibrill'acteurs. Cette mesure de santé publique et totalement apolitique constituerait une formidable avancée et participerait à la lutte contre les accidents cardiaques. Rappelons que sur 40.000 arrêts cardiaques, les 3/4 ont lieu à domicile.
  • l’obtention de prix tout à fait compétitifs pour l’achat de défibrillateurs par les membres de l’Association les Défibrill’Acteurs (autour de 1200 € pour l'achat de l'appareil + 50€ de maintenance par logement à l'année)

Le Parrain de l'opération Raymond Domenech : « Je me suis engagé dans l’opération privée et bénévole « Nous prenons notre rôle à coeur » car il me semblait essentiel d’accompagner l’installation de défibrillateurs au coeur des immeubles d’habitation. En mai dernier, lors de son lancement, j’ai rencontré des hommes et des femmes heureux et fiers d’être parmi les premiers à installer un appareil au sein de leur copropriété qui serait capable de sauver la vie à un voisin. L’enthousiasme qui est né de cette opération me conduit à poursuivre ce parrainage. Agir contre tout risque de mort subite dans la vie quotidienne est un beau challenge ».